x

Si vous souhaitez changer de magasin, veuillez le sélectionner dans la liste suivante :

crise laitière

Depuis plusieurs jours, les magasins de notre enseigne sont injustement pris pour cible par des visites et manifestations de producteurs laitiers dans le contexte difficile que traverse la filière.<o:p></o:p>

 Avant toute chose, nous tenons à assurer que l’enseigne Cora comprend  parfaitement les préoccupations actuelles du monde agricole et les enjeux de la filière laitière à laquelle nous avons toujours souhaité apporter notre soutien, matérialisé par une valorisation du lait, depuis plusieurs années, bien supérieures aux prix du marché.<o:p></o:p>

A ce titre, et contrairement à ce qui est affirmé dans les récents articles parus, notre enseigne n’a jamais refusé le principe de renégociation des prix d’achat actuels des produits laitiers et nous sommes aujourd’hui en discussion avec la majorité  de nos fournisseurs afin d’assurer une juste valorisation des matières premières achetées aux producteurs.<o:p></o:p>

Toutefois, nous ne pouvons que rappeler que les obligations de transparence qui ont été voulues par le législateur par la loi Sapin 2 et qui reçoivent notre appui le plus total afin que nos fournisseurs industriels et transformateurs communiquent les coûts de leurs approvisionnements en matières premières, sont, pour l’heure, restées lettre morte.<o:p></o:p>

Or, les prix actuellement payés aux industriels par notre enseigne sont à même d’assurer une valorisation de la matière première déjà bien supérieure au minima attendu aujourd’hui par les syndicats de producteurs.<o:p></o:p>

C’est dans ce cadre que nous souhaitons que tous les intervenants de la chaîne, industriels compris, prennent leurs responsabilités et appelons à un dialogue sincère, sain et constructif afin de remédier à une situation insoutenable pour l’ensemble des acteurs.<o:p></o:p>

Nous sommes d’ores et déjà en contact avec la Fédération Nationale des Jeunes Agriculteurs. Afin d’expliciter notre position, nous avons également sollicité la Fédération Nationale des Producteurs Laitiers qui ne nous a pas contacté à ce jour, et la FNSEA ne s'est pas manifesté.<o:p></o:p>

En tout état de cause, l’enseigne CORA reste et restera toujours à l’écoute du monde agricole comme elle le démontre depuis de nombreuses années que cela soit au niveau national ou local et cela se traduira une nouvelle fois par des actes concrets au-delà des effets d’annonce.<o:p></o:p>

 

<o:p> </o:p>

<o:p> </o:p>